Le Plan de déploiement

Le plan de déploiement : des objectifs concrets

Quelques chiffres

 

 

En 2017, 35% des prises du territoire eurois ont un débit inférieur à 8Mbit/s (seuil nécessaire aux usages prévisibles à moyen terme).

 

303 000 foyers et entreprises dépendent de cette politique d'aménagement numérique quand seulement 65 000 prises seront traitées par les opérateurs privés.

 

Près de 500 emplois dans le déploiement du haut et très haut débit sur le département.

 

Les grands axes

 

 

D'ici fin 2021 : 98% des foyers auront un débit au moins égal à 8Mbit/s

 

  • 178 000 foyers et entreprises bénéficieront de la fibre optique
  • 11 405 foyers et entreprises verront augmenter significativement leur débit grâce à "la fibre au cœur du village"

 

A partir de 2020 jusqu’à 2025 =  généralisation du très haut débit.

Les réalisations du SMO Eure Normandie Numérique

 

  • 20 000  prises en FTTH en commercialisation et 15 000 en finalisation de travaux
  • 66 opérations de montée en débit achevées en juillet 2019
  • 700 km de réseau de collecte déployés
  • 44 collèges, 3 lycées, 6 écoles élémentaires et un IUT raccordés au très haut débit
  • Choix d'un nouvel exploitant pour 20 ans

 

Focus sur les Zones d'Activités :
 

  • ZA déjà fibrées : Long Buisson (Evreux), ZA les Granges (Bernay), ZA du Thuit Anger, 3 zones d'activités de Pont-Audemer, ZA des Champs Chouettes à Saint Aubin sur Gaillon, Ecoseine (les Andelys), Maison Rouge (Bosrobert), PA du Roumois Nord (Bourg Achard).
     
  • ZA à venir : Andelle, Cormeilles, Verneuil sur Avre, Beuzeville, Gisors.

 

Les dispositifs régionaux
 

La Région Normandie renforce son action en faveur du déploiement du haut et du très haut débit.

En effet, la Région Normandie a initié la création d'une enveloppe d'investissement complémentaire de 20M€ également abondée par le Département de l'Eure, l'Etat, les EPCI et Eure Normandie Numérique. Cette enveloppe sera dédiée aux zones rurales qu'Eure Normandie Numérique, initialement, ne parvenait pas à couvrir compte tenu des montants d'investissement nécessaires. Ces 20M€ ont d'ores et déjà permis de rétablir une situation plus équitable sur une large partie des communes concernées.

Par ailleurs, si la montée en débit peut être une solution d'attente très satisfaisante, la Région Normandie a souhaité proposer un mécanisme de financement particulier pour que le très haut débit puisse être déployé de façon plus rapide.

Là où il était envisagé de déployer de façon importante la montée en débit, la Région Normandie a proposé aux EPCI la possibilité d'opter pour un cofinancement du surcoût de la fibre jusqu'à l'abonné par rapport à la montée en débit. Un mécanisme de financement permet dans ce cas un partage à 50% pour la Région et 50% pour l'EPCI de ce surcoût.

Ces deux actions permettront d'améliorer encore la couverture du Département de l'Eure en haut mais surtout en très haut débit d'ici 2020.